Nos expertises

Profidem se donne pour missions d'accompagner les professionnels sur l'ensemble de leur besoins en financement tout au long de la vie de l'entreprise.

Achat de fonds de commerce

L’opération de rachat de fonds de commerce est l’opération la plus courante pour acheter un commerce de proximité (restaurant, commerce de vêtements, etc…). Cette opération consiste à acquérir une partie incorporelle, ce que l’on appelle le fonds de commerce (la clientèle, le bail commercial) et une partie corporelle ce qui comprend les agencements et le matériel. Le financement d’un fonds de commerce prend en considération la rentabilité du commerce, mais également son emplacement et dans certains cas, le potentiel de développement. Il est indispensable d’établir un plan de financement complet ainsi qu’un prévisionnel cohérent pour pouvoir plaire aux banques. L’objectif est autant d’obtenir le financement que de s’assurer de la pérennité de la reprise. 

Sain.jpeg
 
Homme travaillant sur son ordinateur portable

Achat de parts sociales

L’achat de parts sociales, ou souvent appeler LBO, consiste à acquérir les parts ou les actions d’une entreprise. Ce schéma permet la continuité de la structure juridique et la modification se fait uniquement sur l’actionnariat. Il y a souvent un but fiscal pour le cédant ou pour une simplicité de reprise lorsqu’il y a des contrats en cours avec un caractère récurrent. Cette opération demande plus de technicité pour le financement et se doit de respecter des ratios bancaires plus stricts. Il y a souvent création d’une holding et le remboursement de la dette sénior se fait via des distributions de dividendes. La constitution du dossier de financement est primordiale.

 

Développement d'entreprise

Le recours à l’emprunt pendant la vie d’une entreprise est indispensable. Il permet de lisser le coût de l’investissement sans se démunir de sa trésorerie. En fonction de l’investissement, il y a différents types de financement : amortissable, crédit-bail mobilier, prêt participatif. 

Styliste travaillant
 
Modern office

Immobilier professionnel

Nous pouvons distinguer 2 types opérations : l’acquisition de l’immobilier ou l’on exploite son entreprise et l’immobilier professionnel locatif. 

Acheter l’immobilier ou l’on exploite son entreprise est l’opération la plus courante. C’est un moyen facile de se constituer un patrimoine en ayant une connaissance parfaite du locataire et donc de limiter le risque d’impayé. 

Acheter de l’immobilier locatif professionnel est plus complexe étant donné que l’opération apporte peu de rentabilité à l’établissement bancaire qui fait le financement. Il est souvent demandé d’apporter des contres parties pour la banque. 

Dans les 95% des cas, les opérations se font via une société civile immobilière (SCI) avec un prêt amortissable sur 15 ans. Dans certains cas plus particuliers : la durée peut être légèrement plus longue, l’acquisition peut se faire via une SARL ou encore via un crédit-bail. 

Pour autant, l’essentiel sur les financements immobiliers professionnels consiste en l’analyse du locataire qui est véritablement, celui qui va rembourser l’emprunt.